Depuis quelques années, le “sans contact” est de plus en plus présent dans notre quotidien. Que ce soit dans l’univers des jeux vidéos où nous pouvons jouer avec d’autres personnes sans même échanger avec eux, avec le bluetooth sur le téléphone où le partage de données et la connexion aux appareils se fait sans lien et bien sûr le paiement sans contact. De nombreux services intègrent également cette notion de sans contact. Le domaine du « social » n’y échappe pas. Voici quelques exemples et explications.

Donation sans contact

Que ce soit via des plateformes web ou des bornes physiques, de nombreux moyens dématérialisés sont actuellement disponibles pour réaliser des dons à des associations, des organisations caritatives… 

De nombreuses associations ont trouvés des moyens ludiques afin de permettre aux donateurs d’interagir avec des bornes installées dans la rue et ainsi augmenter le volume des dons. 

Dans cette vidéo de Creapills montre différents types de bornes pour faire des dons et des moyens de les mettre en scène. Certaines, comme dans les premières secondes de la vidéo, font interagir l’utilisation afin de lui faisant réaliser une action en lien avec son don. Ici c’est couper du pain ou couper des cordes aux poignets. D’autres comme à 56s visualisent l’impact de la donation en montrant son parcours. Une autre borne amène l’utilisateur à réfléchir en passant par l’information sur la production d’un produit (1m30s). Il est également possible de montrer l’impact collectif des dons. C’est le cas de la borne à 2m24s où agir ensemble fait réduire la taille d’un mélanome.

Le maire de Londres a mis en place, à partir de novembre 2018, 100 bornes de donation sans contact en soutien à 29 organisations caritatives qui aident les sans-abris à travers la capitale (données datant de décembre 2019). Ce sont des bornes permettant un paiement instantané, sans contact, de 3£ (3,29€).

Londres a également mis en place ce système pour les artistes de rue dans la même période pour leur permettre de recevoir de l’argent même si les spectateurs-donateurs n’ont pas de monnaie sur eux.

En France, le Centre des monuments nationaux et la Fondation du patrimoine utilise des bornes de dons sans contact sur 16 sites. Cette initiative permet de participer à la restauration d’un site du patrimoine. Parmi ces sites il y a l’Abbaye du Mont-Saint-Michel (50), le Château de Brissac (49) et Oradour-sur-Glane (87).

En Bretagne ce dispositif est également mis en place. C’est notamment le cas à La Vallée des Saints. Dans la boutique des bornes de don sont disponible de 2€ ou plus afin de contribuer au développement de ce projet d’art monumental.

Ce système de donation sans contact est un moyen facile, efficace et fiable pour contribuer à ces causes. Que ce soit à Londres ou en Bretagne, ces bornes donnent de la visibilité aux associations mais également permettent à plus de personnes d’interagir avec elle et de donner. Effectivement, les pièces de monnaie laisse petit à petit la place à la Carte Bancaire dans les poches des français et le rendement des moyens de collectes classiques baisse comme l’indique Ghislain d’Alançon, fondateur de Heoh (entreprise de dons dématérialisés), dans Les Echos.

Personne faisant une donation via une borne sans contact pour le patrimoine français

source de l’image : Le Figaro

Entourage où le lien est central

Entourage est une association qui aide les personnes sans domicile fixes (SDF) et les sans-abris partout en France. Leur mission principale est de lutter contre l’isolement qui pour eux déshumanise. Les membres d’Entourage favorisent les rencontres et créent du lien social.

Entourage explique sur son site que “aider une personne SDF, ce n’est pas simplement lui donner un toit, un emploi, ou répondre à ses besoins primaires, c’est avant tout lui redonner son humanité, sa place dans la société.”

Dans cette démarche, Entourage a créé une carte interactive disponible via une application web et une application mobile disponible sur iOS et Android. C’est un réseau collaboratif géolocalisé pour pour entrer en relation avec ceux qui n’ont plus rien. Cette carte centralise toutes les actions solidaires en cours dans votre ville ou votre quartier et permet à la communauté Entourage (composée de voisins, de commerçants, d’associations et de personnes SDF elles-mêmes) de s’organiser.

À travers leur site, leur application mais également leurs projets annexes, Entourage incite la création de liens avec les personnes SDF. Sur leur site notamment, ils proposent 3 étapes pour s’initier à la démarche et d’être vecteur dans la communauté Entourage :

  1. OSEZ aller à la rencontre des personnes sans-abri que vous croisez au quotidien
  2. REJOIGNEZ les actions solidaires créées autour de vous
  3. LANCEZ vos propres initiatives chaleureuses !

Dans cette intervention TEDx La Rochelle du fondateur, Jean-Marc Potdevin, il explique à un moment donné que le “bonjour” est essentiel. Un des SDF cité va au kiosque pour avoir un bonjour le matin et un autre dit qu’un bonjour vaut 100 sandwich.

Est-ce l’argent qui compte ou le sourire qu’on apporte ?

Entourage sur son site et le fondateur, Jean-Marc Potdevin, dans son intervention TEDx, disent que ce n’est pas évident de passer le pas et d’aller vers les personnes SDF ou sans-abris. L’équipe d’Entourage a réalisé une websérieSimple comme bonjour” afin de mieux comprendre le monde de la rue et d’oser la rencontre.

Bien entendu ce n’est pas quelque chose d’aisé et certains préfèrent aider autrement. Bien entendu ces associations d’aide ne peuvent pas continuer leurs actions sans financement. Bien entendu nous ne donnons pas assez pour aider ceux qui nous entoure et ceux dans le besoin dans le monde. Alors oui, les solutions actuelles adaptées à nos nouveaux modes de consommation sont pertinentes et nous permettent de changer la donne et de devenir plus généreux.

À chacun de choisir sa méthode, don en ligne, borne, etc. Dans tous les cas, le sourire est la première aide sociale sans contact que l’on peut faire !

Retrouvez d’autres articles sur l’attitude design ici et là-bas sur notre blog.